BING ! BING ! 砰砰! Céramique contemporaine

typeexposition
LieuEspace culturel d'icicle (paris)
Dates1 mars - 8 septembre 2021
ArtistesEMMANUEL BOOS, LOUISE FRYDMAN, GENG XUE, LIU JIANHUA, ZHUO QI
commissairesBérénice Angremy, Victoria Jonathan, Gabrielle Petiau
ClientICICLE

A l’invitation de la marque chinoise de mode durable ICICLE et en écho au thème de sa collection de prêt-à-porter 2021 inspirée par  » la Terre « , Doors a imaginé une exposition sur la céramique contemporaine réunissant cinq artistes chinois et français : Liu Jianhua, emmanuel boos, Geng Xue, Zhuo Qi, Louise Frydman.

emmanuel boos, "Sans titre (Livre n°V)", 2019. Crédit photo Gérard Jonca. Sèvres-Cité de la céramique.

En mandarin, le caractère 砰 (pēng) est l’équivalent de l’onomatopée « bing ! » du français : il évoque un bruit de choc, de heurt, et signifie une rupture, un événement soudain venant modifier la réalité.

Dans une rencontre entre Orient et Occident, les artistes de « BING ! BING ! » jouent avec les qualités matérielles de la céramique, à la fois fragile et solide, propice à l’accident, et les implications culturelles d’un art devenu patrimoine aussi bien en Chine (Jingdezhen, Yixing) qu’en France (Sèvres, Limoges). Chacun à leur manière, Liu Jianhua (1962), emmanuel boos (1969), Geng Xue (1983), Zhuo Qi (1985) et Louise Frydman (1989) réinterprètent de façon actuelle l’art traditionnel de la céramique.

La céramique est saisie dans tous ses états, métamorphosée, soumise à des expérimentations : sculpture, écriture, performance et vidéo.

Dans une friction des langages esthétiques et des significations culturelles liées au médium, usant – parfois avec humour – de jeux de mots, de ruptures de ton et d’effets de matières, ces artistes font exploser les codes de la céramique et la donnent à voir de façon surprenante.

Grands noms de la céramique contemporaine comme Liu Jianhua et emmanuel boos, et artistes de la jeune génération comme Geng Xue, Zhuo Qi et Louise Frydman, tous explorent ses spécificités physiques, matière organique prenant forme grâce au geste de l’artiste et aux techniques qu’il emploie, mais aussi ses limites. Souple et malléable dans son état premier, résistant à des chocs thermiques pouvant dépasser 1300°C lors de sa cuisson, pour finir d’une grande fragilité dans son état « solide », la céramique se prête à des variations de brillance et de couleur d’une profondeur infinie ou au contraire à une extrême blancheur.

 Vue-d'exposition-Bing-Bing-砰砰-Céramique-contemporaine-ICICLE-Cultural-Space-Paris-51

Vue d'exposition, BING ! BING ! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE, ICICLE Cultural Space, Paris

 Vue-d'exposition-Bing-Bing-砰砰-Céramique-contemporaine-ICICLE-Cultural-Space-Paris-43

Exhibition view, BING! BING! 砰砰! CONTEMPORARY CERAMICS, ICICLE Cultural Space, Paris

 Vue-d'exposition-Bing-Bing-砰砰-Céramique-contemporaine-ICICLE-Cultural-Space-Paris-31

Vue d'exposition, BING ! BING ! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE, ICICLE Cultural Space, Paris

 Vue-d'exposition-Bing-Bing-砰砰-Céramique-contemporaine-ICICLE-Cultural-Space-Paris-7

Vue d'exposition, BING ! BING ! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE, ICICLE Cultural Space, Paris.

 emmanuel-boos-Sans-titre-(Stabile-n-VII)-2019-exposition-Bing-Bing-砰砰-Céramique-contemporaine-ICICLE-Cultural-Space-Paris-3

Vue d'exposition, BING ! BING ! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE, ICICLE Cultural Space, Paris

« BING ! BING ! » questionne aussi la relation entre l’artiste et la matière, le dialogue qu’il entretient avec la terre et le feu, dans une tension entre maîtrise et hasard, intention et accident, virtuosité et émotion. Les œuvres de l’exposition évoquent ainsi l’empreinte de l’artiste sur la matière, parfois jusqu’à faire corps avec elle.


Liu Jianhua

Liu Jianhua est l’un des artistes chinois les plus renommés de sa génération. Ses sculptures et installations mêlent porcelaine, objets trouvés, détritus et matériaux divers, développant une pratique expérimentale de la céramique et une approche philosophique des formes et des matériaux.

En tant qu’artiste contemporain, Liu interroge la culture et l’histoire matérielle de la Chine dans le contexte de la mondialisation. Formé pendant quatorze ans à Jingdezhen, capitale mondiale de la porcelaine, l’artiste a représenté la Chine à plusieurs reprises à la Biennale de Venise.

Site internet

emmanuel boos

Citoyen du monde, emmanuel boos a vécu en Corée, en Chine, en France et en Angleterre avant de poser son atelier en Allemagne en 2015. Artiste en résidence à la Manufacture de Sèvres entre 2016 et 2019, emmanuel boos exposera au Musée d’Art Moderne de Paris fin 2021.

Son travail actuel a privilégié les formes fermées, faussement pleines, étant à la fois surface et volume : pavés, cubes, boîtes ou livres, tous mystérieux et abstraits. L’artiste recherche l’inattendu, ces heureux accidents qui font la beauté de l’imperfection.

Geng Xue

Geng Xue est une artiste multimédia chinoise qui confronte l’art traditionnel de la céramique à des formes contemporaines (vidéo, animation, installation). Inspirée par la cosmologie bouddhiste, la littérature classique, le taoïsme et les traditions esthétiques occidentales, elle estime que la céramique appartient à un monde magique où la frontière entre le monde physique et spirituel est floue. Elle a été sélectionnée pour représenter la Chine à la Biennale de Venise 2019.

Instagram

Louise Frydman

Installée en Bourgogne, depuis 2015, Louise Frydman s’est tournée vers la céramique après avoir commencé sa carrière en composant des œuvres légères et délicates à l’aide de papier blanc.

Dans son traitement de la céramique, elle conserve l’esthétique blanche et mate du papier ainsi que la finesse de son matériau de prédilection. « Je recherche la rencontre entre la force et la fragilité, car je façonne mes sculptures de manière éthérée, mais elles sont puissantes grâce à leurs dimensions monumentales. À travers un pétale, un arbre, le vent… j’essaie de montrer mes émotions ». 

Site internet

Instagram

Zhuo Qi

Zhuo Qi est diplômé des Beaux-Arts du Mans (France), de la Haute École d’Art et de Design de Genève et de l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges (France). Il travaille et vit en France depuis 2008. La démarche artistique de Qi Zhuo est basée sur la notion de choc culturel. Il alimente son travail à partir de l’expérience quotidienne des miracles sémantiques et linguistiques générés par une longue histoire d’écarts et de malentendus culturels. À travers la céramique et un certain sens de l’humour, il se confronte aux traditions et à l’artisanat qu’un monde globalisé rassemble, sans transition ni traduction.

Site internet

Instagram

 Bing-Bing-砰砰-ICICLE-Geng-Xue-Poetry-of-Michelangelo

Geng Xue, The Poetry of Michelangelo, 2015. ©Geng Xue

 Bing-Bing-砰砰-ICICLE-Frydman-detail

Louise Frydman, Bulles III, 2021 (détail)

 Bing-Bing-ICICLE-砰砰-Liu-Jianhua-Line-13

Liu Jianhua, Lines n°13, 2015-19 © Liu Jianhua. Avec l’aimable autorisation de la galerie Pace

 Bing-Bing-ICICLE-Zhuo-Qi-J-ai-allume-un-vasea

Zhuo Qi, "J'ai allumé un vase", 2018, "Bing ! Bing ! 砰砰! céramique contemporaine", Espace culturel ICICLE, Paris.

 Bing-Bing-砰砰-ICICLE-emmanuel-boos-livre-V

emmanuel boos, "Sans titre (Livre n°V)", 2019. Crédit photo Gérard Jonca. Sèvres-Cité de la céramique.

Liens et téléchargements

Articles DoorZine liés

Passé par Lolita Lempicka, Balenciaga, John Galliano et sa marque DAWEI, Sun Dawei navigue depuis 10 ans entre les deux cultures française et chinoise. Il était l'un des sept créateurs français invités en Chine pour les premières Rencontres franco-chinoises de la mode au printemps 2018. Doors en a profité pour lui poser quelques questions. 

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter