Man Ray. Dreams, Images and Love

TypeExposition
LieuxM WOODS 798 (Pékin), TAG Art Museum (Qingdao)
Dates1 Octobre 2021 - 4 Janvier 2022, 14 Janvier - 27 Mars 2022
ArtisteMan Ray
CommissairesMarion Meyer, Victor Wang (M Woods 798)
PrêteurAssociation Internationale Man Ray
ForM Woods 798, TAG Art Museum

L’agence Doors 门艺 est fière d’avoir accompagné l’Association Internationale Man Ray et les musées chinois M WOODS et TAG Art Museum dans l’organisation de  la première exposition muséale de Man Ray en Chine.

« Man Ray : Dreams, Images and Love » est la première exposition muséale en Chine du pionnier de l’art moderne Man Ray (1890-1976). Elle est organisée par l’Association internationale Man Ray et les musées chinois M WOODS et TAG Art Museum, à l’initiative de Doors. Exactement cent ans après sa première exposition à Paris en 1921, l’exposition présente plus de 240 œuvres de ce pionnier de l’art moderne : peintures, sculptures, films, gravures, œuvres sur papier, documents d’archives et poésie, provenant de collections publiques et privées, donnant au spectateur un aperçu unique de sa foisonnante production artistique.

Man Ray,"Les larmes", 1932. Courtesy Association Internationale Man Ray, Paris. © MAN RAY TRUST/ ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2021

À l’instar de l’autobiographie de Man Ray, Autoportrait,l’exposition suit les migrations de l’artiste entre les Etats-Unis et la France : New York (1890-1921), Paris (1921 -1940), Hollywood (1940-1951), et le retour à Paris (1951-1976).

L’exposition s’intéresse aux mouvements artistiques majeurs auxquels Man Ray a appartenu, ses expérimentations photographiques, son rapport à la photographie de mode ainsi que les nombreuses muses et amantes qui ont joué un rôle crucial dans sa vie. Dadaïsme et surréalisme, Vogue et Harper’s Bazaar, « rayographes » et surimpressions, Kiki de Montparnasse, Lee Miller, Juliet Browner…. 

Man Ray se considérait lui-même comme « un peintre qui utilise la photographie pour reproduire son œuvre ». Pourtant, ses portraits et ses photographies de mode, souvent des œuvres de commande, ont fait partie de son champ d’expérimentation artistique. Elles marquent ainsi un tournant dans l’histoire de la photographie et influençant profondément le langage visuel de la presse magazine et de la publicité.

Avec le soutien de : Man Ray Trust
Partenaires institutionnels : Ambassade de France, Institut Français
Remerciements à : Design Museum Den Bosch (Pays-Bas), Bibliothèque Elsa Triolet (Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, France), Kunio Iwaya (Historien de l’art et de la littérature, professeur honoraire à l’Université Meiji-Gakuin).

 3-Man-Ray-Exhibition-M-WOODS-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Vue de l'exposition "Man Ray: Images, Dreams, and Love". M WOODS 798, Beijing, 2021. Avec l’aimable autorisation de M WOODS.

 2-Man-Ray-Exhibition-M-WOODS-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Vue de l'exposition "Man Ray: Images, Dreams, and Love". M WOODS 798, Beijing, 2021. Avec l’aimable autorisation de M WOODS.

 6-Man-Ray-Exhibition-M-WOODS-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-MWoods-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Vue de l'exposition "Man Ray: Images, Dreams, and Love". M WOODS 798, Beijing, 2021. Avec l’aimable autorisation de M WOODS.

 1-Man-Ray-Exhibition-M-WOODS-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Vue de l'exposition "Man Ray: Images, Dreams, and Love". M WOODS 798, Beijing, 2021. Avec l’aimable autorisation de M WOODS.

« Tout peut être transformé, déformé, oblitéré par la lumière. »

Man Ray

De la rencontre et amitié de Man Ray avec Marcel Duchamp jusqu’à sa photographie du Nu descendant un escalier n° 2 (1920) de Marcel Duchamp, et aux portraits de Duchamp en tant que « Rrose Sélavy » (son célèbre alter ego), tous deux inclus dans l’exposition, chaque chapitre de l’exposition contient des sous-thèmes spécifiques qui permettent aux visiteurs d’examiner ses nombreuses contributions à l’art moderne.

Ces thèmes incluent les mouvements artistiques majeurs auxquels Man Ray a participé, le dadaïsme et le surréalisme. Plusieurs œuvres clés sont exposées, telles que le premier objet Dada qu’il a fabriqué en France, Le Cadeau (1921), et Motif perpétuel (1923). D’autres thèmes importants sont abordés, comme sa carrière en tant que photographe de mode, ayant notamment collaboré avec Vogue et Harper’s Bazaar, et les nombreuses muses et amantes ayant joué un rôle crucial dans sa vie : Kiki de Montparnasse, Lee Miller et Juliet Browner.

L’exposition examine par ailleurs l’extraordinaire diversité des formes auxquelles il a étendu le champ de la photographie, l’amenant à occuper un espace à l’intersection de l’expression artistique et de l’enregistrement du réel. Man Ray se voyait comme « un peintre qui utilise la photographie pour reproduire ses œuvres », et pourtant ses portraits et ses photographies de mode, souvent des travaux de commande, ont intégré son champ d’expérimentation artistique, marqué un tournant dans l’histoire de la photographie et profondément influencé le langage visuel de la presse magazine et de la publicité.

L’art de Man Ray nous permet de comprendre le monde à travers son regard intensément original. Le public chinois découvrira ses expérimentations optiques avec les Rayographes, considérées comme de « pures créations dada » et des « photographies sans appareil photo ». Couvrant les périodes d’avant et d’après-guerre, l’exposition étudie comment l’histoire, sa vie personnelle et sa recherche constante sur la nature de l’art s’entremêlent et prennent forme dans le travail de Man Ray. Les rêves deviennent réalité alors que Man Ray révèle les façons dont le subconscient informe la perspective, incorporant des idées, des désirs et du sens, entretenant « dans un véritable esprit dada », comme l’affirme Man Ray, « le cycle de la confusion ».

 Lee-Miller-李李-⽶米勒勒-Man-Ray-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-MWoods-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Man Ray, Lee Miller, Solarisation, 1929. Telimage, Phototheque Man Ray, Paris. © MAN RAY TRUST/ ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2021

 MAN-RAY-coco-chanel-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-MWoods-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Man Ray, "Coco Chanel", 1930. Avec l'aimable autorisation de l'Association Internationale Man Ray, Paris. © MAN RAY TRUST/ ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2021

 MAN-RAY-Violon-dIngres-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-MWoods-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Man Ray, "Violon d'Ingres", 1924, Avec l'aimable autorisation de l'Association internationale Man Ray. © MAN RAY TRUST/ ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2021

 MAN-RAY-Anatomies-解剖-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-MWoods-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Man Ray, "Anatomie", 1930. Avec l'aimable autorisation de l'Association Internationale Man Ray, Paris. © MAN RAY TRUST/ ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2021

 Black-and-white-⿊黑与⽩白-Dreams-Images-Love-曼-雷-白昼纽约-午夜巴黎-MWoods-木木美术馆-TAG-西海美术馆-Art-Museum

Man Ray, "Noir et blanc", 1926. Avec l'aimable autorisation de l'Association Internationale Man Ray, Paris. © MAN RAY TRUST/ ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2021

Articles DoorZine liés

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter